L’Afrique de l’Ouest courtisée par le Qatar et ses rivaux du Golfe